Basilique de Santa Maria et El Palmeral


Également appelée Campanario de Elche, la basilique de Sainte Marie (Basílica de Santa María en espagnol) est l’un des principaux monuments historiques de la ville. Ce temple de culte catholique fut le quatrième construit dans la ville. Les habitants d’Elche considèrent la basilique de Sainte Marie comme l’église principale de la ville en raison de ses belles messes populaires, surtout lors de festivités importantes. Près de la basilique, se trouve la palmeraie (El Palmeral en espagnol), plus grande plantation de palmiers d’Europe, avec plus de 200 000 arbres.

Le temple d’Elche voue un culte à la Sainte Patronne, la Vierge Marie. En 1673, la bénédiction de la première pierre de la basilique marqua le début de travaux qui s’étalèrent sur des années. L’église fut construite selon les plans de l’architecte Francisco Verde, qui dirigea les travaux jusqu’à sa mort, en 1674. En plus de son intérêt culturel en tant que temple de culte, la basilique est réputée pour ses superbes vues sur la ville d’Elche depuis la tour du clocher.

La conception de la porte principale de l’église est attribuée à Nicolás de Bussy et c’est l’un des principaux témoignages du baroque de Valence. Achevée en 1682, la porte est formée de trois structures distinctes : elle est entourée de colonnes salomoniques et surmontée d’une niche dédiée à l’Assomption de Sainte Marie, couronnée par la Sainte Trinité.

Cette basilique est l’un des trésors les mieux conservés d’Elche, ce qui en fait une visite incontournable. Le bâtiment historique se trouve Plaza de Santa María, à côté de la rivière Vinalopó et à quelques mètres de la mairie.

Si vous le souhaitez, vous pouvez garer votre véhicule dans l’un de nos parkings publics Saba, qui se trouve dans le quartier, à proximité de la basilique Santa María et de la palmeraie, Porta de la Morera.