Maison Musée Salvador Dalí

Déclarée bien d’intérêt culturel et site du patrimoine historique d’Espagne, la maison musée de Salvador Dalí était à l’origine une petite maison de pêcheurs située à Portlligat. C’est là que Salvador Dalí en personne menait sa vie quotidienne et concevait ses œuvres. Il fit usage de la maison de 1930 à 1982, quand sa femme Gala mourut. Ce fut alors qu’il prit la décision de s’installer dans le château de Púbol.



La maison est aujourd'hui un musée ouvert au public. Elle est gérée par la fondation Gala-Salvador Dalí.

Elle est divisée en trois parties : l'espace où les Dalí menaient leur vie privée, l’atelier où l'artiste réalisait ses œuvres et les espaces extérieurs d’activités à l’air libre.

D’un point de vue structurel, la maison ressemble à un labyrinthe qui commence au niveau du hall d’entrée, dit de l’ours, puis se décompose et bifurque en une succession d’espaces reliés par des couloirs étroits, différents niveaux et des impasses. Bien que la maison puisse donner une légère sensation de claustrophobie, toutes les pièces possèdent des fenêtres de formes et de dimensions différentes qui permettent d'aérer les lieux tout en faisant clairement référence au style particulier de Dalí.

L’esthétique de la maison est clairement dominée par une surcharge d’éléments en tous genres. C’est un exemple extrême de surréalisme et d'esthétique kitsch.

Parmi les éléments qui attirent l’attention et sont caractéristiques du style de l’œuvre de Dalí, citons les innombrables œufs, les têtes, le colombier des fourches et la sculpture du « Christ des décombres » réalisée avec les vestiges d’un déluge.

Le musée ouvre du lundi au dimanche de 10 h 30 à 17 h 10. Si vous souhaitez visiter la maison-musée et désirez garer votre véhicule, vous pouvez stationner dans notre parking à Cadaqués, qui dispose de Via-T à l’entrée et à la sortie.