Stade Sanchez Pizjuan


Le stade Ramón Sánchez-Pizjúan (Estadio Ramón Sánchez-Pizjuán en espagnol) est l’enceinte sportive du Sevilla Fútbol Club. Situé en plein centre du district de Nervión, le stade est l’un des lieux d’intérêt culturel les plus visités par les touristes. L’enceinte fut inaugurée le 7 septembre 1958 avec un match amical entre le Sevilla FC et le Real Jaén, bien que le premier match officiel opposa le Sevilla FC et le Real Betis Balompié.

Le stade a fait l’objet de deux grandes rénovations, dont la première en 1982, pour le mondial disputé en Espagne. L’enceinte conserve une trace de cette année : une mosaïque commémorative située sur la façade principale du stade. La seconde rénovation eut lieu en 1998, lorsqu’une nouvelle réglementation de l’UEFA obligea le stade à disposer du même nombre de sièges que sa capacité totale. Pour cette raison, le stade d’une capacité de 50 000 spectateurs réduisit ce chiffre à 42 000.

Cette enceinte sportive a accueilli des événements importants, notamment la Coupe du monde de football de 1982, au cours de laquelle s’affrontèrent les sélections du Brésil et de l’URSS. Quatre ans plus tard, le match final de la Coupe d’Europe entre Steaua de Bucarest et le FC Barcelona fut disputé dans ce stade.

Le stade Ramón Sánchez-Pizjuán est ouvert au public et abrite un musée avec une exposition historique et culturelle sur l’équipe de Séville. Vous pouvez visiter le stade le vendredi après-midi ou le samedi matin. Le prix inclut une visite guidée dans tous les espaces du stade, notamment les loges, la loge présidentielle, et même le tunnel des vestiaires.

Vous pouvez accéder à la Calle Sevilla Fútbol Club où il se trouve par la Calle Luis de Morales ou la Calle José Luís de Casso. Les jours de match, nous vous recommandons de garer votre voiture dans le parking Saba le plus proche, situé dans la gare de Séville Santa Justa, dans la Calle José Laguillo.